Comment savoir si tu souffres du Syndrome de l’imposteur ?

Si tu réponds par la positive à l’une de ces questions, il est fort à parier que toi aussi tu souffres du SYMDROME DE L’IMPOSTEUR

  • Tu as l’impression d’être surestimé.e par ton entourage ?
  • Tout ce qui t’arrive est dû au simple fruit du hasard ?
  • Tu es une personne plutôt chanceuse ?
  • Tu penses ne pas mériter ta réussite ?
  • Tu es perfectionniste ?

Si tu as cru pendant 6 ans au Père-Noël, tu peux bien croire en toi pendant 5 min non ?

Quels sont les symptômes ?

  • Tu as tendance à dénigrer tes compétences et attribuer tes succès à des facteurs externes comme la chance, les autres, le hasard, c’est mal parti.
  • Tu manques de confiance en toi, ou tu as tendance à minimiser/dévaloriser tes succès. Qui se traduit par des phrases telles que : N’importe qui aurait pu le faire. Ce n’est pas ce que j’appelle un succès si on compare à….
  • Tu dépenses une énergie folle pour finaliser un projet ou réaliser une tâche. Technique qui en cas de réussite pourra être attribué non pas à tes compétences mais à la quantité de travail effectué en nombre d’heures. C’est ce qu’on appelle communément être perfectionniste !
  • Tu passes ton temps à te poser 1001 questions. Sur toi, tes projets, tes clients, bref tout ce qui pourrait te donner à « manger » pour douter de toi. En d’autres termes, tu rumines !

Est-ce que tu te reconnais dans ces descriptions ? Allez je t’en mets une dernière c’est cadeau !

  • Tu as peur de l’échec, tu as un fort besoin d’être reconnu.e et apprécié.e , tu as tendance à vouloir tout gérer toi-même : genre WonderWoman à côté c’est de la gnognotte ?

    Bon maintenant il y a peu de doutes, il est fort à parier que tu souffres en effet du Syndrome de l’Imposteur. Rassure-toi il est existe des solutions pour en sortir.

Tu n’es pas seul.e !

Voici une situation vécue par l’une de mes clientes :
« J’ai un master en « Project Management », avec 10 ans d’expérience, je parle 3 langues couramment. Je viens de finir en parallèle mes études de coach et je suis en train de développer mon entreprise pour offrir mes services en tant que Coach de vie. Pour être certaine de toucher les deux bouts, le temps que je devienne compétente, j’ai besoin d’un job alimentaire. Si je trouve un ptit job d’assistante quelque part je serai déjà contente. Je vais aussi peut-être compléter ma formation par une autre spécialisation pour pouvoir me démarquer de la concurrence. »

Et voici ce que moi je vois en elle :
Elle a déjà beaucoup d’expérience professionnelle et surtout avec les gens. Gérer des projets avec différents départements et différents tempéraments c’est loin d’être une mince affaire.
Cette femme dégage une chaleur et un réconfort naturel, je comprends qu’elle veuille naturellement devenir Coach et aider les personnes autour d’elle.
Elle a cette douceur et ce regard qui donne envie de se confier sans retenue.
Sa formation de coaching de 2 ans est l’une des plus reconnue en Europe. Avec sa maîtrise de sa deuxième passion – le YOGA – elle serait tout à fait capable d’allier les deux.
Malheureusement le Syndrome de l’imposteur et ses croyances limitantes l’empêchent de croire en ses capacités et sa force. Elle ne sent pas légitime pour faire le grand saut. Elle préfère continuer à se former pour inconsciemment repousser l’échéance pour se lancer dans l’arène et devenir enfin entrepreneure. Elle ne se sent pas légitime. Elle risque même de se saboter de peur d’échouer.

Malheureusement je ne connais que trop bien cette histoire. Des dizaines de clients me la racontent.

A toujours vouloir faire mieux et plus, on finit par ne plus rien faire et l’angoisse de ne pas être à la hauteur nous guette sans cesse.

Le syndrome du perfectionniste tu le connais pas vrai ? Et celui de ne pas te sentir à la hauteur ou de te faire démasquer ?

Ta confiance en toi s’est fait la malle il y a déjà plusieurs mois voire des années ?

J’ai une bonne nouvelle pour toi. Tu n’es pas seul.e. A vrai dire les statistiques montrent que 70% des gens souffrent du syndrome de l’imposteur à un moment dans leur vie.

Je précise « à un moment » de leur vie. Il est important de faire la différence entre un moment précis ou une compétence particulière à ceux qui en souffrent tout le temps, qui est bien entendu plus grave.

Mais comment en arrive-t-on à ce point de dénigrement et de souffrance ?

A force de se comparer, d’analyser ce que font (ou nous montre) les « autres » on finit par trouver notre propre réalité bien peu satisfaisante. Notre société est tellement axée sur la reconnaissance, la performance et la compétitive et nous pousse dans les travers du syndrome de l’imposteur.

 

L’espace d’un instant tout peut basculer.
Quand le doute nous prend aux tripes et ne nous quitte plus.

7 exercices faciles que tu peux faire quotidiennement pour t’en sortir !

Pour commencer, respire bien profondément et RELATIVISE !

Il est important d’adopter un point de vue plus réaliste et rationnel sur toi et tes compétences. Tu peux par exemple pratiquer différents exercices pour t’aider.

 

  • Un exercice que je recommande régulièrement à mes clients est de pratiquer 5-10 min de méditation par jour et de répéter une belle phrase inspirante qui te réconforte (tu peux essayer l’application HeadSpace, personnellement je l’adore).
  • Tenir un carnet des réussites pour te concentrer sur le positif et y revenir quand les doutes reviendront (oui ils reviendront c’est certain).
  • Lister tes forces et tes faiblesses pour mieux te connaître et t’accepter.
  • Tu peux aussi choisir de te concentrer sur ses forces uniquement et noter à côté les réussites dont tu es fier/fière.
  • Garde ta bienveillance et ton humilité. Le but n’est pas devenir égocentrique ou se sentir comme la meilleure personne sur terre. L’échec est sain si l’on sait remonter la pente. Se tromper est normal et faire preuve de résilience est une force !
  • Ne tente pas de plaire à tout le monde, parce que tout simplement toi non plus tu n’aimes pas tout le monde. Et heureusement ! Vive les différences pardi !
  • Brise le silence et parles-en ! Tu n’as pas à avoir honte de tes émotions et ton ressenti. Rien que le fait de pouvoir partager ce que tu ressens peut déjà t’aider à relativiser et réaliser que tu n’es pas seul.e

Qu’est-ce qui va se passer si tu n’agis pas maintenant ?

Le doute va créer de la peur et installer en toi un cercle vicieux qui te fera perdre tes moyens et ta confiance de plus en plus.

Des conséquences qui peuvent être désastreuses à long terme. Notamment le stress permanent, l’insomnie, l’épuisement et anxiété qui mènent souvent à la dépression ou au burn out.

Agis maintenant ! Et si tu n’y arrives pas demande de l’aide !

Quelques livres pour t’inspirer et t’aider à te sortir de cette souffrance :
Cliquez sur le titre pour avoir le lien direct

Rien que le fait de te remettre en question fait de toi une bonne personne. Imagine toute la bienveillance qui émane de toi pour te poser toutes ces questions. Repense à toutes ces heures durant lesquelles tu as peaufiné un projet, ou fait plus que demandé par tes clients.

Tu n’as pas besoin d’être parfait.e !
Libère-toi de tes croyances et fais confiance à la vie !
YOU ARE ENOUGH !

Henry Ford, « l’échec n’est qu’une occasion de recommencer plus intelligemment

Sandra – #zebrainchief

DOPAMIND Sàrl | Business & Lifestyle Design ⁠
Break the rules, be a Zebra ⁠!

Un soutien à 360° pour booster ton entreprise⁠
🦓 Business Model ⁠
🦓 Identité Visuelle ⁠
🦓 WEB ⁠
🦓 Logo⁠
🦓 Coaching ⁠
🦓 Formations ⁠

sandra@www.dopa-mind.com ⁠
www.dopa-mind.com⁠
👉🏻 +41 79 772 26 93 ⁠

Ces articles pourraient vous plaire

Besoins de conseils ou d’astuces pour booster votre entreprise ? Parcourez les articles de notre blog sur le business design

Ma course à l’entreprenariat

Ma course à l’entreprenariat

Ce matin en courant j’ai réalisé à quel point la course (ou plus ou moins tout autre sport) était similaire au parcours (standard) d’un-e entrepreneur-e.

Ne partez pas sans votre bonus gratuit 😊

Mes secrets de productivité, et comment je gère ma vie de manière efficace !
Mais surtout comment je continue à voir mes amis, élever deux enfants et gérer deux entreprises le tout en travaillant à temps partiel.

Merci pour votre inscription